>
 

17/11/20 à 09:07

UN ART TERRIBLEMENT PERSONNEL

En 1999, Tracey Emin expose son propre lit complété de préservatifs usagés, de sous-vêtements tachés de sang, d'un test de grossesse, de bouteilles d'alcool ... : "My bed"

Sa jeunesse faite de malheurs et d’excès font la trame de ses premières oeuvres. Rarement, une artiste aura mêlé à ce point sa vie et son oeuvre dans un travail autobiographique et intime sans concession. Ce que vous voyez sur son art est ce que vous voyez quand vous la regardez.

1/5