>
 

Nature sauvage et environnement bâti

Dernière mise à jour : 2 mai

Doug Aitken - Migration (2008)



Connu pour ses installations innovantes, le travail de Doug Aitken touche les domaines de la photo, la sculpture, l'architecture, les films et les œuvres vidéo sonore. A travers ses installations, Aitken a inventé une esthétique immersive unique. Dans ces projections de grande ampleur, les éléments du quotidien se juxtaposent à des visions oniriques où l'espace et le temps se dilatent : Dans "Migration" des animaux y colonisent des chambres d'hôtel.


Doug Aitken aborde ici la question problématique de ce qui se passe lorsque les mondes humain et animal se heurtent. Dans cette vidéo, tournée dans des chambres de motel à travers les États-Unis, les animaux sont retirés de leurs habitats naturels et placés dans des environnements construits à des fins de mobilité humaine.


Alors que les vignettes surréalistes de la vidéo se déroulent en vingt-quatre minutes, elles révèlent les instincts clairs qui régissent le comportement animal: un castor trouve son chemin vers l'eau courante dans la baignoire; un bison indiscipliné fait basculer les meubles avec sa tête massive; un couguar se déchire dans les oreillers; les lapins s'ébattent.


Il a remporté en 1999 le Prix International à la Biennale de Venise pour son œuvre «Electric Earth».