>
 

Ego-portrait / Photo-matons


La cabine photographique telle que nous l’entendons a été inventée par Anatol Josepho à New York, en septembre 1925. Il lui donne le nom de «photomaton» qui deviendra le nom générique de ses cabines installées dans les lieux publics et qui permettent de réaliser des photographies d'identité, des autoportraits seul, à deux, voir des photographies d'un animal de compagnie...

L'art s'est aussi exprimé par ce support.