Êtes-vous bloqué sur le plancher de l'ego

Blogging - Arnaud Legrand

Certaines personnes rencontrées en entreprise sont pathologiquement égocentriques. Peu importe ce qu’elles réalisent, elles auront un besoin excessif d'être en contrôle, de s'affirmer aux dépens des autres et d'être le centre de l'attention.

La fierté d'être soi-même

 

Le terme ego évoque à la fois la condamnation et la louange. Il est défini d’une part comme un « sens exagéré de l'importance de soi, de la vanité » et d’autre part comme « la fierté légitime de soi-même ». Il est important d’inscrire le sens du moi ou de l'ego sur un continuum.

 

  • Le manque d’estime de soi empêche certains de s'affirmer, d'exprimer leur point de vue et de prendre des décisions. Avec peu de confiance dans leurs aptitudes à faire de bonnes choses, ils évitent de faire quoi que ce soit. 

 

  • A l'autre extrême, ceux qui ont une haute considération d'eux-mêmes et de leur jugement, ne voient aucun besoin d'impliquer les autres dans leur prise de décision ou leur planification. Ils agissent - et dirigent les autres à agir - sans jamais laisser place au moindre commentaire. 

Les leaders et l'ego

 

Les leaders de haut niveau se situent au centre du continuum de l'ego : ils ont confiance en leurs capacités, mais reconnaissent que les autres apportent également une contribution précieuse. Ils partagent facilement l'autorité et habilitent les autres à prendre des décisions. Ils savent qu'ils peuvent choisir de renoncer au contrôle et, si nécessaire, le reprendre. Leur leadership est sain, il ne repose que sur leur force et leur conviction.


Les leaders égocentriques avancent à reculons, ils n’ont dans leur rétroviseur que la peur de perdre le contrôle et de ne jamais le récupérer.


Ceux que nous renommerons les "responsables conscients" reconnaissent que travailler en équipe est la meilleure façon d'augmenter leurs chances de succès. Ils ont l'intelligence émotionnelle pour manager plutôt que diriger les autres. 

 

Défier son ego c’est accepter la rencontre avec sa nudité intérieure, c’est aussi accoucher de son Être originel

 

Malheureusement, certains leaders qui obtiennent pourtant un score élevé aux tests de QI échouent misérablement sur les mesures de QE. Ils sont tellement impliqués, tellement préoccupés par leur propre image qu'ils ne voient pas comment leur comportement égocentrique limite finalement les résultats qu'ils obtiennent dans leur collaboration avec les autres.

Scénographie immersive

 

Le séminaire « Devenir Personne », mis en scène par BToB Classy, éveille la conscience des leaders dont l'ascenseur est bloqué au plancher de l'ego, les empêchant, eux et leurs équipes, de monter en puissance.


Ils ont besoin de voir comment leur ego fait obstacle, pas pourquoi. 


L’expérience immersive unique que nous proposons est le seul concept d'apprentissage qui permet de vivre sa propre transformation dans une réalité allégorique.  

 

 

Le site officiel du photographe Can Dağarslan
http://www.candagarslani.com
 

Vous aimez les propos ? Partagez l'article !