Liu Bolin - Où est Liu ?

Art Features - Arnaud Legrand

Liu Bolin, souvent nommé «l'homme invisible» du monde de l'art, est un artiste chinois né en 1973. 

 

Œuvres chargées politiquement, Bolin est un artiste contestataire connu internationalement pour ses photos de lui-même dissimulé dans des paysages urbains, industriels ou naturels. Ses photographies le mettent en scène en peignant son corps pour se fondre dans l'environnement. 

 

Dans son travail, le contour souvent à peine perceptible de la figure humaine se révèle toujours impuissant. 

 

Dans la série «Hiding in the City»,  réalisée comme une protestation contre la démolition de maisons dans la banlieue de Pékin à l'approche des Jeux olympiques de 2008, les photographies capturent l'artiste camouflé contre divers décors, dans des décombres, sur machines de construction.

Liu Bolin - "Hiding in the city" (2011)

Liu Bolin - "Hiding in the city" (2011)

Depuis lors, il a continué à utiliser sa pratique pour critiquer la politique de la Chine, disparaissant dans les affiches de propagande du Parti communiste chinois, mais aussi pour aborder des questions plus internationales telles que le consumérisme, l'écologie et le pouvoir financier.

 

Regarder les photographies de Liu Bolin, c'est expérimenter le plaisir enfantin de "chercher Charlie" parmi des motifs colorés et répétitifs; une fois trouvé, le vide obsédant des environnements présentés devient de plus en plus apparent.

Liu Bolin - "Deep Underground" (2017)

Liu Bolin - "Hiding in the Blanc de Blancs crayère" (2017)

En août 2017 Bolin a été invité par la maison de champagne Ruinart , qui offre chaque année une résidence à un artiste pour créer un travail qui engage leur marque et leur histoire. Une fois de plus, Bolin utilisa son trompe-l'œil distinctif pour disparaître dans les environs immédiats les caves de Ruinart, au milieu des vignes luxuriantes et parmi les machines industrielles.

 

La distance avec son thème habituel de la critique politique a permis à son œuvre de devenir plus expérimentale; dans «Hiding in the Blanc de Blancs crayère», la planéité est juxtaposée à une structure tridimensionnelle sur le corps de Bolin, et dans «Deep underground» il se divise entre trois plans différents, créant un sens inhabituel de la perspective.

Cécile Beau - Cladonia (2017)

Cécile Beau - Cladonia (2017)

Les résultats de ce projet révèlent également des aspects de plus en plus collectifs et humains de la pratique de Bolin. La série comprend les photographies «Hiding in the vineyards with the Ruinart Cellar Master» et «Disgorgement production line with workers» qui montrent les employés de la célèbre marque de champagne posés aux côtés de l'artiste, en osmose avec les matériaux ou les machines avec lesquels ils travaillent. 

Vous aimez les propos ? Partagez l'article !