Tatia Pilieva - First Kiss (2014)

Art Features - Arnaud Legrand

Dans sa vidéo intitulée «First Kiss», la réalisatrice américaine a demandé à des inconnus de s'embrasser devant sa caméra. Le résultat, en noir et blanc sur un fond neutre, permet de lire chaque émotion dans leurs hésitations et leurs gestes tendres ou fougueux.

 

Derrière ce spot se cache en fait une marque californienne de vêtements. Sa créatrice, Melissa Coker a expliqué au journal «L'Express» :  «Qui veut regarder une pub? On a essayé de faire quelque chose que les gens auront envie de regarder en soi.»

  

Une déception pour certains internautes. Peu importe disent les autres, l'émotion reste !

Dans ce baiser, on atteint ce qu’il y a de plus intime chez l’autre. On y découvre comment celui-ci se donne, s’il est inhibé, sensuel, s’il met des émotions dans son acte… D’ailleurs, quand on vit mal ce baiser, c’est bien ce côté “intrusif” de la chose qui nous dérange. Et à l’inverse, quand on le vit bien, on se sent au plus proche de l’autre. Cela devient extrêmement chaleureux, parce que ce baiser exige un laisser-aller de part et d’autre.

 

Il y a donc d’abord quelque chose de très émotionnel dans cet échange, qui aide largement à la création de l’intimité à deux. Il en est de ce contact entre les lèvres comme de celui entre les peaux : certaines vous émeuvent d’emblée, d’autres non. Cela relève de la magie de la rencontre entre deux épidermes…

 

 

Le site officiel de Tatia Pilieva

http://www.tatia-pilieva.com/

Vous aimez les propos ? Partagez l'article !